SAVOIR LAISSER TOMBER SES A PRIORI SUR LA RECHERCHE DE BIENS

SAVOIR LAISSER TOMBER SES A PRIORI SUR LA RECHERCHE DE BIENS

Mon premier contact avec un acquéreur débute par ses critères de recherche. 

C’est un peu le cahier des charges.

C’est un outil qui me permets de découvrir mon client, de cerner ses besoins et de cibler

 ma recherche. 

Toutefois, avec l’expérience j’ai appris que dans l’intérêt de mon client, je ne devais pas m’arrêter sur les critères de départ évoqués.

Pourquoi ?

  1. Il est difficile de bien se connaitre et de savoir ce que l’on veut vraiment avant d’avoir visité.
  2. Nous avons tous des fausses croyances. Exemple : des clients qui veulent absolument un dernier étage pour le calme alors qu’un bien en rez-de-jardin ou au 1er étage bien isolé avec chambre sur cour pourrait très bien leur convenir.
  3. Lorsque les acquéreurs sont plusieurs décisionnaires, on s’aperçoit que les goûts et priorités peuvent être radicalement opposés. Exemple : Madame souhaite une cuisine américaine pour pouvoir profiter de ses convives et jeter un œil sur ses enfants alors que Monsieur préfère une cuisine séparée ou bien Madame a une préférence pour le cachet de l’ancien alors que Monsieur trouve les appartements modernes bien plus pratiques.
  4. Définir au départ une zone géographique de recherche trop restreinte peut priver l’acquéreur de bien potentiellement intéressants.

C’est pourquoi, il ne faut pas avoir peur de laisser tomber ses a priori.

 Pour pouvoir se positionner sur un achat, il est préférable d’avoir visité plusieurs biens au préalable.

Ceci dans le but de comprendre le marché local d’abord mais aussi pour pouvoir comparer.

Ma longue expérience m’a appris que la décision d’achat s’opère souvent par effet de contraste.

Au fil des visites, vous affinez votre recherche, vous évaluez plus aisément la surface minimum nécessaire, vous revoyez vos priorités et parfois même vous augmentez votre budget.

 Après quelques visites, les critères de recherche auront changé et c’est normal.

Mais malheureusement pour les professionnels de l’immobilier comme moi, les clients ne pensent pas toujours à nous prévenir.

 A nous de savoir les accompagner dans leur projet et d’assurer un bon suivi car bien souvent l’achat se décide au final sur un coup de cœur.

djachezmoi

Related Posts

3 CROYANCES TOXIQUES A ERADIQUER LORSQU’ON SE LANCE DANS L’IMMOBILIER

3 CROYANCES TOXIQUES A ERADIQUER LORSQU’ON SE LANCE DANS L’IMMOBILIER

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A PROPOS

De chez “toit” à chez moi, il n’y a qu’un pas !

Je suis Djamila KROURI Conseillère en projets immobiliers, j’ai créé Dja chez moi pour proposer mes conseils immobiliers éclairés.

La possibilité de donner sens au projet de chacun car derrière chaque projet immobilier il y a un “pourquoi”.

Dans un soucis de travail éthique et professionnel, j’aimerais redonner ses lettres de noblesse au métier de Professionnel immobilier, valoriser le client et placer l’humain au cœur de l’immobilier.

J’ai créé ce blog pour comprendre et s’inspirer, pour vous aider à concrétiser vos projets de vie.  Bienvenue!

🎁 MON CADEAU DE BIENVENUE